Résidence secondaire : entretien et charges, quel budget ?

14 juillet
Auteur(s): Marteau41


Résidence secondaire : entretien et charges, quel budget ?

Selon une étude, 65% des français interrogés possèdent ou rêvent de posséder une résidence secondaire. Campagne, mer ou montagne, chacun s’imagine dans une demeure cosy, loin du quotidien au plus proche de sa passion pour la grimpe, la rando ou la baignade. Mais si certains sont proches de franchir le pas, d’autres se posent la question des coûts liés à cet investissement… Une bonne approche si votre budget n’est pas extensible !


Résidence secondaire : entretien et charges, quel budget ?

Le vrai prix d’une résidence secondaire

Vous avez réuni un budget pour acheter l’appartement ou la maison secondaire de vos rêves. Mais avez-vous pensé au coût total réel de cet investissement ?

Nous avons listé ci-dessous les différentes dépenses auxquelles vous devrez faire face. Selon la résidence que vous choisirez et le lieu, vous pourrez également compter sur des rentrées d’argent si vous acceptez de louer pendant la saison touristique : mais ne surévaluez pas non plus les futures rentrées d’argent, car vous pourriez être déçus.

Taxes et impôts communs à tous bien immobilier

À partir du moment où vous êtes propriétaire vous devrez payer la taxe foncière, mais également l’abonnement aux fournisseurs d’énergie et à la régie de l’eau. Il se peut également, selon les localités, que vous deviez payer une taxe d’habitation : à vous de vous renseigner.

Investissement dans un appartement

Pour un appartement (sûrement en copropriété), renseignez-vous bien sur le montant des charges fixes, sur les frais de gestion et sur les investissements prévus ainsi que les rénovations programmées. Un changement de l’ascenseur où la réfection de la toiture peut vite faire exploser votre budget !

Vérifiez également que la consommation d’eau et le chauffage ne soient pas collectifs mais bien individuels : cela vous évitera de payer pour les autres, durant les nombreuses semaines où vous n’occuperez pas votre logement.

Investissement dans une résidence de vacances

Pour les résidences de vacances, la problématique est à peu près la même : quelles sont les charges fixes ? Quels sont les investissements prévus ? Qui gère les réparations et l’entretien ? N’hésitez pas à demander à d’autres occupants plus anciens la qualité de la gestion sur les années passées et à demander l’évolution du montant des charges sur les 3 dernières années.

Pour les résidences de loisirs équipées de mobile home, de nombreux propriétaires ont vécu de graves déconvenues ! Si le mobile home leur appartient bien, la parcelle sur laquelle celui-ci est installé est louée chaque année et appartient toujours au propriétaire du camping. Or celui-ci peut vous obliger au bout d’un certain nombre d’années à changer votre mobile home ou à partir avec l’ancien !

Investissement dans une maison individuelle

Si vous optez pour une maison individuelle, tous les frais seront à votre charge. Entretien, rénovation, réparations, consommation d’énergie, assurance et alarme… Sur une année, le total des charges fixes et imprévues doit être bien calculé, car entre la taxe foncière et les charges fixes on peut très rapidement atteindre les 300 à 400 € par mois. Bien évidemment, sans compter d’éventuelles réparations majeures !

Un nouveau budget à intégrer : les déplacements

Vu le problème actuel autour des carburants et le prix d’achat d’un véhicule électrique ou hybride, la distance de votre résidence secondaire n’est plus un détail budgétaire. Vous devez donc prendre ce phénomène en compte lors de votre calcul de dépenses annuelles. Malgré toutes ces mises en garde et ce rappel d’une réalité onéreuse, posséder une résidence secondaire (si vous avez les moyens) reste un vrai plaisir.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

A découvrir

Précédent Suivant

Le sondage du moment

Au potager, vous êtes plutôt…